Mon travail me porte au cœur de l'Être et la validation par la science est un plus. Il est magnifique d'observer notre science moderne valider aujourd'hui des savoirs vieux de milliers d'année. Cela peut nous aider à faire le premier pas en étant rassuré, en sachant le pourquoi de notre démarche. Cela peut nous permettre d'aller plus loin dans la compréhension et la pratique d'anciens savoirs efficaces et plus que jamais nécessaires dans nos vies quotidiennes.

C'est la grande rencontre entre le monde intérieur et le monde extérieur, entre l’objectivité rigoureuse scientifique et la subjectivité vécue individuellement.

BIENFAITS DE L'OSTÉOPATHIE (scientifique)

MAL DE DOS

-Boesler D et al (JAOA, 1993) a démontré que l’Ostéopathie améliore les maux de dos et les douleurs liées aux menstruations.

-Andersson GB et al (NEJM, 1999) a effectué une étude randomisée, avec essai contrôlé, montrant que les techniques Ostéopathiques avaient autant d’efficacité que le traitement médicamenteux concernant les douleurs dorsales basses.

 -Burton AK et al (Eur Spine J, 1999) a démontré que l’Ostéopathie était aussi efficace sur la douleur due aux hernies discales que l’injection de produits chimiques censés dissoudre la hernie.

 -William NH et al (Fam Pract, 2003) a démontré que l’Ostéopathie améliorait les douleurs aiguës liées à la colonne vertébrale sur le long terme.

 -McReynolds TM & Sheridan BJ (JAOA, 2005) a prouvé que l’Ostéopathie était plus efficace que l’injection intra-musculaire de Ketorolac pour diminuer l’intensité des douleurs aiguës au niveau du cou.

 -Vieira-Pellenz F et al (Arch Phys Med Rehabil, 2014) a effectué un essai randomisé et contrôlé, en double aveugle, prouvant que l’Ostéopathie améliore la douleur chez les patients atteint de dégénérescence des disques inter-vertébraux.

 -Hensel KL et al (Am J Obstet Gynecol, 2014) a effectué un essai contrôlé et randomisé qui démontre l’efficacité de l’Ostéopathie pour diminuer les douleurs de la femme enceinte pendant le troisième trimestre de la grossesse.

 

 

SPORT ET MOBILITE ARTICULAIRE

-Jarski RW et al (Altern Ther Health Med, 2000) a démontré que l’Ostéopathie améliore la marche après une opération du genou ou de la hanche.

 -Knebl JA et al (JAOA, 2002) a démontré grâce à un essai randomisé et contrôlé que l’Ostéopathie améliorait la fonction de l’épaule chez les personnes âgées.

 -Eisenhart AW et al (JAOA, 2003) a montré que l’Ostéopathie est efficace en urgence sur les blessures aiguës de la cheville.

 -Howell JN et al (JAOA, 2006) a prouvé que l’Ostéopathie est efficace contre les tendinites du tendon d’Achille.

 -Wynne MM et al (JAOA, 2006) a montré que l’Ostéopathie est efficace contre les fasciites plantaires.

 -Alburquerque-Sendín F et al (Man Ther, 2009) a montré que l’Ostéopathie améliore la stabilité debout.

 -Hidalgo-Lozano A et al (J Bodyw Mov Ther, 2011) a montré l’efficacité des points trigger pour le traitement des douleurs d’épaule.

 -Moore SD et al (J Orthop Sports Phys Ther, 2011) a démontré que l’Ostéopathie améliore la souplesse des épaules chez les joueurs de baseball.

 -Brumm LF et al (JAOA, 2013) a fait une étude de cohorte et a démontré que les athlètes recevant des soins Ostéopathiques avaient moins de fractures de fatigue que les autres.

 -Barnes PL et al (J Bodyw Mov Ther, 2013) a utilisé des mesures objectives pour mettre en évidence les changements de la fonction musculaire du cou après un traitement en Ostéopathie.

 

 

TETE, TROUBLES NEUROLOGIQUES ET VISCERAUX

 -Mills MV et al (Arch Pediatr Adolesc Med, 2003) ont réalisé une étude randomisée, montrant que l’Ostéopathie diminuait la fréquence et la gravité des otites chez l’enfant.

 -Goldstein FJ et al (JAOA, 2005) ont fait une étude randomisée, montrant que grâce à l’Ostéopathie, moins de médicaments anti-douleurs étaient utilisés après les chirurgies d’ablation de l’utérus (hystérectomie).

 -Hayden C & Mullinger B (Complement Ther Clin Pract, 2006) ont démontré grâce à une recherche contrôlée que l’Ostéopathie améliorait les coliques chez l’enfant.

 -Anderson RE & Seniscal C (Headache, 2006) ont montré qu’un traitement d’Ostéopathie avec de la relaxation était plus efficace pour soigner les migraines que des séances de relaxation seules.

 -Monaco A et al (Eur J Paediatr Dent, 2008) a montré que l’Ostéopathie induit un changement sur le fonctionnement de la mâchoire.

 -Duncan B et al (JAOA, 2008) ont fait un essai randomisé contrôlé démontrant que l’Ostéopathie est efficace pour améliorer l’état des enfants atteints de paralysie cérébrale.

 -Sandhouse ME et al (JAOA, 2010) ont montré par une étude randomisée contrôlé que l’Ostéopathie a des effets positifs sur la vue.

 -Kalamir A, et al (JAOA, 2012) ont réalisé une étude randomisée contrôlée révélant que l’Ostéopathie traite efficacement les problèmes de l’articulation tamporo-mandibulaire (mâchoire).

 -Cramer D et al (JAOA, 2010) ont démontré que l’utilisation de l’Ostéopathie pouvait être faite sans risque sur les patients atteints de traumatismes crâniens.

 -Shi X et al (JAOA, 2011) ont démontré que les techniques crâniennes en Ostéopathie agissent sur le niveau d’oxygénation des tissus cérébraux.

 -Ajimsha MS (J Bodyw Mov Ther, 2011) ont montré que l’Ostéopathie pouvait guérir les céphalées de tension.

 -Voigt K et al (J Altern Complement Med, 2011) ont montré que l’Ostéopathie peut guérir les migraines.

 

 

MALADIES DU COEUR ET DES VAISSEAUX SANGUINS

 -Spiegel AJ et al (Heart Dis, 2003) ont démontré que l’Ostéopathie peut aider à traiter l’hypertension artérielle.

-O-Yurvati AH et al (JAOA, 2005) ont démontré que l’Ostéopathie améliore la fonction cardiaque et la perfusion du sang après la chirurgie de type bypass.

-Cerritelli F et al (J Bodyw Mov Ther, 2011) ont montré que l’Ostéopathie améliore l’hypertension et prévient l’épaississement des vaisseaux sanguins.

-Giles PD et al (J Altern Complement Med, 2013) ont utilisé l’Ostéopathie pour corriger les troubles du rythme cardiaque.

-Hensel KL et al (Complement Ther Med, 2013) ont montré que l’Ostéopathie permet d’améliorer le retour veineux pendant la grossesse.

-Stevan W (JAOA, 2014) ont démontré que l’ostéopathie réduit les marqueurs de l’inflammation chez les patients âgés.

-Wieting JM et al (JAOA, 2013) ont effectué une étude contrôlée randomisée et ont démontré l’amélioration de la fonction cardiaque grâce à l’Ostéopathie juste après une chirurgie des artères coronaires par bypass.

MALADIES PULMONAIRES

-Noll DR et al (JAOA, 1999; JAOA, 2000; Altern Ther Health Med, 2004; JAOA 2008 and Osteopath Med Prim Care, 2010) ont prouvé à travers des séries d’études que l’Ostéopathie aide à traiter la pneumonie. L’Ostéopathie permet une diminution de l’utilisation des antibiotiques, du temps resté à l’hospital, des problèmes respiratoires, et du taux de mortalité.

-Bockenhauer SE et al (JAOA, 2002) ont montré une amélioration de la respiration chez les patients asthmatiques chroniques ayant reçu un traitement ostéopathique.

-Guiney PA et al (JAOA, 2005) ont fait un essai randomisé contrôlé qui a démontré que l’Ostéopathie améliore la respiration chez les enfants asthmatiques.

-Saggio G et al (JAOA, 2011) ont utilisé l’Ostéopathie pour augmenter les niveaux d’IgA, ce qui peut potentiellement aider à prévenir les infections pulmonaires.

-Zanotti E et al (Complement Ther Med, 2012) ont utilisé l’Ostéopathie et un programme de réhabilitation pulmonaire pour améliorer la capacité à faire de l’exercice et la fonction pulmonaire chez des patients atteints de BPCO.

 

 

MALADIES GASTRO-INTESTINALES

-Jackson KM et al (JAOA, 1998) ont utilisé des techniques sur la rate et le système lymphatique pour montrer que les vaccins contre l’hépatite fonctionnaient mieux avec l’Ostéopathie.

-Radjieski JM et al (JAOA, 1998) ont montré que l’Ostéopathie permettait de réduire le temps que les malades atteints de pancréatite devaient rester à l’hôpital.

-McSweeney TP et al (J Bodyw Mov Ther, 2012) ont démontré que les manipulations Ostéopathiques sur le colon diminuent les douleurs de dos.

-Baltazar GA et al (JAOA 2013) ont montré que les patients opérés du système digestif ayant été traités en Ostéopathie restent moins de temps à l’hôpital et retrouvent des mouvements intestinaux plus rapidement.

-Da Silva RC et al (Dis Esophagus, 2013) ont démontré que l’Ostéopathie améliore la fonction du sphincter inférieur de l’œsophage chez les patients atteints de reflux gastro-œsophagien.

-Attali TV et al (J Dig Dis, 2013) en utilisant l’Ostéopathie, ont amélioré sur le court terme et le long terme, la distension abdominale, la douleur et la sensibilité rectale chez les patients atteint du syndrome du colon irritable.

BIENFAITS DE LA MEDITATION (scientifique)

La science confirme l’expérience de millions de pratiquants : la méditation maintient en bonne santé, aide à prévenir de multiples maladies, rend plus heureux et améliore les performances de tâches physiques ou mentales.

Cependant, pour bénéficier des bienfaits de la méditation, une pratique régulière est nécessaire. Une vingtaine de minutes tous les jours suffit à obtenir des résultats sous six à huit semaines en moyenne.

Une fois intégrée dans sa routine quotidienne, la méditation devient souvent le meilleur moment de sa journée !

-BIEN ETRE PHYSIQUE

La méditation aide à gérer la fréquence cardiaque et respiratoire

La méditation réduit le risque de maladie cardiaque et d'accident vasculaire cérébral

La méditation affecte les gènes qui contrôlent le stress (diminution) et l’immunité (amélioration)

La méditation réduit la pression artérielle

La méditation améliore la santé des artères

La méditation diminue les troubles inflammatoires et diminue l'inflammation au niveau cellulaire

La méditation et la prière méditative aident à traiter le syndrome prémenstruel et les symptômes de la ménopause

La méditation réduit le risque de maladie d’Alzheimer et de décès prématuré

La méditation améliore l'état général, diminue la sensation de raideur, l'anxiété et la dépression  chez les patient atteint de Fibromyalgie

La méditation peut aider à gérer le VIH grâce à la réduction du stress (la diminution du stress aide le système immunitaire et diminue le déclin des lymphocytes T CD4)

La méditation peut faire vivre plus longtemps (effets salutaires sur la longueur des télomères)

La méditation aide à traiter le psoriasis

La méditation améliore la vie sexuelle
 

--BIEN ETRE PSYCOLOGIQUE

La méditation diminue la dépression.

La méditation aide à traiter la dépression chez les futures mamans

La méditation permet de réguler les troubles de l’humeur et de l’anxiété

La méditation réduit le stress et l’anxiété en général

La méditation aide à réduire les symptômes de peur panique

La méditation apporte force mentale, résilience et intelligence émotionnelle

La méditation aide à gérer l’hyperactivité (Trouble du déficit de l’attention)

La méditation augmente la capacité à rester concentré en dépit des distractions

La méditation améliore l’humeur et le bien-être psychologique

La méditation aide à réduire l’abus d’alcool et de substances

La méditation prépare à faire face à des événements stressants

La méditation réduit la consommation compulsive de nourriture

CERVEAU et PERFORMANCE

La méditation augmente la concentration de matière grise dans le cerveau.

La méditation améliore l’apprentissage et la mémoire, la régulation des émotions, la conscience de soi et de la perspective.

La méditation à long terme améliore la capacité à générer des ondes gamma dans le cerveau

La méditation améliore fortement la vigilance psychomotrice et peut diminuer le besoin de sommeil

La méditation améliore la concentration, l’attention et la capacité à travailler sous stress

La méditation améliore le traitement de l’information et la prise de décision

La méditation rend plus fort contre la douleur (diminution de 40% à 57% de la sensation de douleur: mieux que les antalgiques)

La méditation empêche de tomber trop souvent dans le piège du multitâche

La méditation améliore le traitement visuo-spatial et la mémoire de travail

La méditation augmente la prise de conscience de son inconscient

La méditation favorise la créativité

La méditation centrée sur la respiration peut améliorer les performances sportives

RELATIONEL

La méditation augmente les sentiments de compassion et diminue l’inquiétude

La méditation de l’Amour bienveillant réduit la sensation d’isolement social

La méditation de l’Amour bienveillant améliore l’empathie et les relations positives

La méditation diminue le sentiment de solitude

La méditation réduit les préjugés raciaux et liés à l’âge

EDUCATION et ENFANTS

des symptômes de dépression réduits

un stress somatique réduit

une réduction de l’hostilité et des conflits avec ses pairs

une réduction de l’anxiété

une réactivité aggressive réduite

une utilisation réduite de substances

une augmentation de la mémoire

une augmentation de l’auto-gestion

une augmentation de l’optimisme et des émotions positives

une augmentation de l’estime de soi

des sentiments accrus de bonheur et de bien-être

une amélioration des compétences sociales

un sommeil amélioré

une amélioration de la conscience de soi

une amélioration de la performance scolaire.

et pour le personnel éducatif:

une amélioration des qualités personnelles telles que l’ouverture d’esprit, la bonté, l’empathie, la compassion, l’acceptation, la confiance, la patience, la non-résistance, la concentration et l’attention ;

une amélioration de la santé physique et mentale suite à un apprentissage de la pleine conscience, qui inclut des conditions particulières à la profession d’enseignant, comme le stress et le burn-out ;

une amélioration de l’auto-efficacité de l’enseignement ;

une capacité accrue à apporter un soutien plus approprié aux élèves, en les rendant plus motivés et autonomes ;

une diminution du stress ;

une motivation accrue au travail ;

une amélioration de la mémoire spatiale, de la mémoire de travail, et une attention soutenue.

NOTE SUR LES BIENFAITS au niveau SPIRITUEL: (empirique)

La méditation apporte: paix, sagesse, tranquilité et intuition. Joie, bonheur, amour et compassion. Elle aide à trouver son objectif de vie et de ses dons, à développer les "pouvoirs (capacités) psychiques et yoguiques". Le charisme, la confiance, le courage, le caractère et l’équilibre sont tous provoqués par la méditation.

CONTRE INDICATIONS à la méditation: (scientifique)

Personnes atteintes d'un déficience du teste de réalité (patient schizophrène présentant des symptômes psychotiques).



 


 

 




;

 



 




 





 





 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now